Face au virus de la peur

Comment se protéger de ce terrible virus qui commence à faire des ravages dans la population ? Je veux parler bien sûr du virus de la peur. Ce virus est bien plus contagieux et bien plus dangereux que le Covid-19. Voici 20 conseils utiles pour s’en prémunir.


1. Prenez de la distance avec vos émotions. Evitez de rester scotché devant BFM-TV, CNews, LCI et les autres chaînes d’info en continu. Elles contribuent à entretenir une forme d’hystérie collective. Prenez plutôt un bon bouquin ou revisionnez Rabbi Jacob. Vous ne serez pas déçus.
2. Evitez de vous perdre sur les réseaux sociaux (où l’on raconte tout et n’importe quoi), sauf pour venir consulter ma page, bien sûr ! Et si vous voulez être bien informés, lisez des journaux fiables : les pages numériques du Monde (https://www.lemonde.fr/) ou celles de La Vie (http://www.lavie.fr/) par exemple.
3. Ne vous rendez pas sur les sites complotistes. Ils sont remplis de fake-news et c’est mauvais pour les nerfs.
4. Evitez de passer trop de temps au café du commerce, dans les bars-tabac et dans tous ces lieux publics où l’on aime bien se monter le bourrichon.
5. Prenez conscience de vos « biais cognitifs ». Ce sont eux qui vous empêchent d’évaluer de façon rationnelle la situation. Il faut relativiser. Le coronavirus est peu contagieux (essentiellement par les mains) et son taux de mortalité (de 1 à 3%) est plutôt faible. A titre de comparaison, le taux de mortalité d’Ebola est de 60 %, celui du VIH sans traitement est de 80 %. N’oubliez pas non plus que la grippe saisonnière, qui tue en moyenne entre 5 000 et 10 000 personnes par an, en France, ne fait jamais la Une de l’actualité.
6. Avec vos voisins, faites comme d’habitude : parlez de la pluie et du beau temps ou prenez des nouvelles du petit dernier. Faites en sorte que le coronavirus ne devienne pas LE sujet de conversation. Une bonne manière de lutter contre l’envahissement mental.
7. Dormez suffisamment, prenez soin de vous et faites ce qu’il faut pour renforcer vos défenses immunitaires. Utilisez notamment des huiles essentielles genre Ravintsara ou Tea tree. Et prenez de l’extrait de pépins de pamplemousse tous les matins.
8. Souriez, rigolez, c’est bon pour le moral et ça fait du bien au cœur ! Le sourire envoie au cerveau un message positif qui provoque une baisse de production des hormones du stress et une augmentation de celles qui favorisent la bonne humeur. Cette attitude a aussi pour vertu de ralentir le rythme cardiaque et d’abaisser la pression artérielle. Bref, c’est bon pour la santé !
9. Respirez un bon coup. Lorsque vous sentez l’angoisse monter, inspirez pendant quatre secondes, puis expirer sur quatre secondes également. Faites du sport, pratiquez le zen et ne ratez pas votre séance de méditation. Il est prouvé aujourd’hui que celle-ci renforce l’immunité.
10. Allez vous recueillir à l’église, à la mosquée ou à la synagogue. La prière a des vertus insoupçonnées. Et n’acceptez pas qu’on ferme les lieux de culte… surtout si les centres commerciaux, eux, sont encore ouverts.
11. Relisez l’Évangile de Marc au chapitre 1 (versets 40 à 45). Vous découvrirez un homme fascinant qui ne craint ni la maladie ni la contagion et qui, en plus, est capable de guérir nos peurs.
12. Sortez, amusez-vous, cultivez-vous ! Allez au théâtre, à l’opéra, au cinéma ou au musée. Cela vous donnera d’excellents sujets de conversations avec votre entourage.
13. Ne vous mettez pas un masque sur le visage. C’est moche, ça fait peur et ça ne sert strictement à rien. Sauf si vous êtes vous-même malade (pour ne pas infecter les autres). Mais dans ce cas, le mieux est de rester couché et de ne pas sortir de chez vous.
14. Ne faites pas de stock dans les supermarchés. Vous allez perdre votre temps et votre argent, et vous allez contribuer à angoisser les autres. N’oubliez pas ! La peur est une maladie extrêmement contagieuse.
15. Allez voter les 15 et 22 mars pour les élections municipales. Il n’est pas plus dangereux de pénétrer dans un bureau de vote pour accomplir son devoir civique que de sortir dans la rue, prendre les transports en commun, aller au marché ou se rendre à la Poste.
16. Analysez les discours tenus par les uns et par les autres, en n’oubliant pas que la pire des contaminations, c’est la psychose entretenue par certains partis politiques pour leur propagande. Leur idéologie ? Justifier la fermeture complète des frontières et encourager le repli sur soi.
17. Ne désignez pas des boucs émissaires (les Asiatiques par exemple) ou n’agressez pas une personne qui porte un masque dans la rue ou dans les transports en commun. Cette attitude irrationnelle ne peut qu’engendrer des troubles et mettre à mal notre cohésion sociale. Ce qui ne ferait qu’amplifier l’angoisse collective.
18. Bien sûr, soyez vigilants ! Lavez-vous les mains autant de fois qu’il le faut (environ toutes les heures), mais faites le dans la joie et la bonne humeur ! Etre prudent est une chose, tombez dans la psychose en est une autre.
19. Prenez soin des personnes de votre entourage dont la santé est fragile (grand âge, cancer et autres maladies graves). Evitez provisoirement de les toucher ou de les embrasser. Mais prenez vos amis et vos enfants dans les bras et dites leur que vous les aimez.
20. Continuez à rêver, à chanter, à danser ou à écouter de la musique ! Comme l’humour, la musique est un excellent remède contre la peur ! Tiens, je vous propose cette chanson par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=3dgfxDccI-YAllez, pas de panique, vous allez y arriver ! 🙂 🙂 🙂 La vie continue !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s